Cinéma #4

THE LOBSTER, d'Yorgos Lanthimos (2015)


En avril je n'ai regardé qu'un seul film mais The Lobster valait le coup. C'est une co-production assez hallucinante puisque c'est un film gréco-anglo-irlando-franco-néerlando-américain (!!). Le casting est tout aussi riche puisqu'on retrouve Colin Farrell, Rachel Weisz, Olivia Colman (Broadchurch), Léa Seydoux, Ben Whishaw et John C. Reilly, entre autres. The Lobster est un bon client pour les amateurs d'histoires chiadées sorties d'esprits malades (c'est un compliment), j'avais retrouvé le même type de sensations en regardant Dans la peau de John Malkovich, Donnie Darko, Mr. Nobody ou encore du Terry Gilliam et pourquoi pas du Spike Jonze. D'ailleurs le personnage de Colin Farrell est physiquement ressemblant à Joaquin Phoenix dans Her, des similarités aussi au niveau des personnalités, du moins dans la première partie de The Lobster. Il est question ici d'anticipation puisque dans un futur proche, chaque personne célibataire est obligée de séjourner 45 jours dans un hôtel spécialisé. Si au bout de ce temps imparti la personne ne retrouve pas l'amour, elle sera alors transformée en un animal de son choix. Si la plupart de la population respecte la loi, il y a toutefois une bande de rebelles vivant comme des nomades dans la forêt. C'est assez difficile d'en parler parce que ce film est tellement spécial qu'il ne peut clairement pas plaire à tout le monde. On peut aussi y être très sensible comme absolument hermétique. Le truc, c'est qu'il est évidemment plein de métaphores et qu'il est question de liberté, de différence, de surréalisme et d'absurde aussi un peu mais pas tant que ça. Ce film est beau, voyez-le !

- Now, have you thought of what animal you'd like to be if you end up alone ?
- Yes, a lobster.
- Why a lobster ?
- Because lobsters live for over one hundred years, are blue-blooded like aristocrats, and stay fertile all their lives, I also like the sea very much.

3 commentaires:

  1. J'entends beaucoup parler d'Outlander en ce moment : certain.es comparent ça à Downton Abbey, c'est vrai ?
    The Affair, j'ai lâché au début de la saison 2. C'est devenu assez embrouillé même si c'est toujours intéressant : multiplication des points de vue, histoire qui va on ne sait où mais du coup, ça intrigue. Je continuerai pour savoir qui détient la vérité !
    Mon truc du moment, c'est The Good Wife. J'ai du commencé il y a un mois et il me reste 2 saisons et demie ! C'est assez fou à voir quand tu essayes d'être féministe, tu as envie de tarter pas mal de mecs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais que le seul rapport qu'il pourrait y avoir entre Outlander et Downton Abbey c'est peut-être le fait qu'il n'y a pas de "grosses" histoires, on n'est pas dans le sensationnel mais plutôt dans le réalisme (malgré la part de fantastique quant au bond dans le temps de Claire dans Outlander).

      Je me souviens avoir regardé le premier épisode de The Good Wife quand la série avait été diffusée pour la première fois sur M6 et je n'ai pas donné suite. Pourtant vous êtes beaucoup à trouver cette série géniale - dont ma BFF - alors je me demande si je ne vais pas m'y mettre. Vu qu'il y a 6 saison (je crois ?) ça devrait m'occuper un moment !

      Depuis qu'on se rend compte qu'on est féministe et où se trouvent les problèmes, on fait attention à tout et on a vachement de mal à lâcher prise... Du moins c'est mon cas et j'ai tendance à avoir beaucoup de mal à laisser l'injustice passer, même dans une fiction !

      Supprimer
  2. Il faut que je tente Outlander et aussi The Lobster, je voulais aller le voir au ciné et manque de temps, j'étais passée à côté !
    The Affair est l'une de mes séries préférées. J'aime énormément le concept des différents points de vue. Les personnages et leurs relations, en sortent renforcés.
    Comme Jessica au-dessus, je te conseille The Good Wife. L'une des meilleures séries de ces dernières années.

    RépondreSupprimer