SATE @ Fuzzyon, La Roche-sur-Yon.

Samedi soir, je suis allée à un concert par pur hasard. Certes, j'avais planifié la date depuis des mois, mais je ne savais pas du tout à quoi j'allais assister. Je parle de hasard parce qu'un jour j'ai pris connaissance de la programmation du Fuzz'Yon pour la saison, j'ai été interloquée par SATE et la description de sa musique, puis j'ai furtivement vu la vidéo de Know My Name (à regarder en fin d'article), et alors j'ai su. J'ai attendu plusieurs mois avec beaucoup de curiosité, j'ai refusé d'écouter ce qu'elle faisait afin d'avoir la surprise lors du concert. J'aime de plus en plus faire ça, ça me provoque des sensations pures.


C'est assez compliqué de parler de SATE en tentant de raison garder car c'est une explosion dans ma tête. Je suis rarement déçue quand je vais à un concert, je réussis à faire de bons choix musicaux même quand je ne connais pas le groupe auparavant. Je dis aussi à chaque fois en sortant que je me suis pris une claque et c'est la vérité, je n'arrive pas tellement à être blasée musicalement parlant. Mais là ce n'est pas pareil, je n'ai pas pris une claque mais un uppercut.

SATE, c'est aussi Saidah Baba Talibah, peut-être l'avez vous connue sous ce nom. Elle est originaire de Toronto au Canada et est la fille de Salome Bey, grande chanteuse soul depuis les années 60. SATE est accompagnée de quatre musiciens : Wade O. Brown aux claviers, Alex St. Kitts à la basse, Kirt Godwin à la guitare et Tony Rabalao à la batterie. Parmi les influences, on va de Black Sabbath, avec une excellente reprise de War Pigs en rappel, à Muddy Waters, en passant par Jimi Hendrix et Big Mama Thornton. C'est tellement justifié en plus ! On retrouve chaque influence distinctement, c'est complètement dingue. C'est à la fois du rock et du blues qui tâchent, avec une teinte de soul, autant de rage que de passion. C'est une musique qui vous pénètre et vous exorcise. J'ai parfois personnellement besoin que la musique me fasse cet effet et c'est ce que j'ai ressenti lors du concert. Dommage que je sois pudique sinon j'aurais sauté partout avec les bras en l'air. Même si ce n'était pas physiquement visible, j'étais grave en transe à l'intérieur.

 
Sate et Alex St. Kitts (Instagram)

Le premier album de SATE est disponible depuis le 7 octobre et s'appelle RedBlack&Blue. C'est une compilation de ses trois précédents EP. Le titre de cet album est une référence à ses trois animaux totems : le rouge-gorge, la panthère noire et le papillon morpho bleu, ainsi qu'un hommage aux trois femmes de sa vie : sa maman, sa fille et sa sœur. Si vous avez envie d'acheter l'album et de faire une bonne action en même temps, je vous invite à le faire via Pledge Music parce que de l'argent est reversé à Alzheimer Society of Canada (la maman de Sate est atteinte de la maladie d'Alzheimer). Vous pouvez également le trouver sur Spotify, j'ai d'ailleurs mis mes morceaux préférés dans la playlist que vous pouvez désormais retrouver dans le menu de gauche.

Me voici donc de nouveau en train de prêcher la bonne parole mais allez-y, écoutez et vous m'en direz des nouvelles !


KNOW MY NAME


FEEL



WARRIOR + SILENCE en live

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire