Tu sais ce que j'en fais de ton Miracle Morning ?

Il est 23h45 au moment où je commence à écrire ces lignes et je n'avais pas du tout prévu de terminer ma soirée de cette façon. J'avais plutôt envie d'aller dormir puisque j'essaie tant bien que mal depuis quelques semaines de me coucher de bonne heure. Oui, selon moi il est tôt, je ne me couche habituellement jamais avant 2h du matin (en moyenne). Je suis donc plutôt ici à écrire parce que je n'arriverai pas à m'endormir avant d'avoir expulsé mon agacement.

Aujourd'hui, j'ai lu l'article de trop concernant le Miracle Morning. Mais si, vous savez, c'est cette recette magique qui consiste à se lever en moyenne une heure plus tôt chaque matin afin de faire une journée en plus de votre journée normale censée commencer à une heure décente (encore que là, chacun voit midi à sa porte, 7h est une heure qui me froisse). Vous vous réveillez donc à 5h30 du matin et votre vie devient meilleure.
Entendons-nous, si cela fonctionne pour vous et que vous êtes heureux-ses, je suis contente pour vous. Oui, vraiment. Aussi, cet article est complètement gratuit mais j'en ai quand même ma claque de ces conneries.

La dernière fois où j'étais déjà réveillée à 5h du matin, je crois que c'était pour aller à l'aéroport. En plus c'était un retour de vacances, la joie n'était donc pas au rendez-vous. Et c'était il y a dix ans. En revanche, je me suis couchée un tas de fois à cette heure sans même avoir fait la fête ni travaillé de nuit : j'ai juste eu l'outrecuidance de passer la nuit chez moi en pyjama à écouter le silence (ou de la musique), écrire ou lire un bouquin. D'ailleurs, quand j'ai un livre entre les mains, j'évite comme la peste le sujet du développement personnel. Je ne supporte pas qu'une personne que je ne connais pas m'explique par a+b quel comportement je dois adopter pour bien faire les choses (selon elle). Apparemment, il existe un ouvrage d'un certain Olivier Rolland qui s'intitule Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études. C'est quoi ce délire ? Est-ce véritablement une chance de rater ses études ? J'ai raté les miennes ! Je n'ai aucun diplôme, aucun métier et je suis au chômage depuis 18 mois. Ce livre, vous pouvez vous le mettre où je pense, je ne veux même pas en entendre parler.


J'ai lu plusieurs billets de blogs qui vantent les mérites du Miracle Morning et de toute cette vie parfaite qui en découle. Parfaite sur Internet et les réseaux sociaux, je suis tout à fait consciente que ces blogueuses (je n'ai lu que des femmes sur le sujet) font parfois des tâches de gras sur le plan de travail de leur cuisine, du moins je l'espère très fort. Le coup de grâce m'a été donné par une auteure qui est heureuse, et nous ne devrions retenir que cela. Toutefois, elle se réveille à 5h45 chaque matin. C'est un problème. Ses premiers gestes : se jeter de l'eau froide sur le visage (c'est un problème), commencer un brin de ménage (c'est un problème) et boire un verre d'eau tiède citronnée (c'est un problème en plus d'être dégueulasse). Après ça, elle fait du sport. Je connais des gens très bien qui font du sport de bonne heure le matin, je ne juge pas. Mais c'est un problème parce le petit-déjeuner n'arrive qu'1h30 après tout ceci. Personnellement, je suis incapable de mettre un pied devant l'autre avant d'avoir avalé une tasse de thé noir et si, en plus, je devais me farcir toutes ces activités avant de manger, il me faudrait m'enfiler une dizaine de tartines beurrées. Non, ici la blogueuse avale du muesli. Le muesli aussi c'est dégueulasse, c'est donc encore un problème.

Pour moi, un véritable Miracle Morning c'est quand j'arrive à dormir sans que mes chats ou les raclements de chaise de mon voisin ne viennent me réveiller. C'est quand je réussis à faire une nuit d'au moins huit heures parce que mes gélules de mélatonine ont fait effet. C'est quand je ne me trouve pas plus laide que la normale quand je me regarde dans le miroir. C'est quand il fait beau, que je me réveille de bonne humeur, sans mal de tête, et qu'il me reste encore du thé vénitien. Je suis très heureuse quand j'arrive à me réveiller à 9h mais tant que c'est avant midi, je considère que ma journée n'est pas perdue, même si je n'ai rien de prévu. Je passe mes journées en "tenue d'intérieur" (imaginez ce que vous voulez), je ne me maquille certainement pas et même que des fois, j'ai les cheveux gras. J'envoie le développement personnel et les pensées de gratitude se faire foutre avec une joie non feinte, je fais du sport un jour sur treize et je mange parfois gras, parfois sain, parfois végétarien, parfois non, même que ces jours-ci se trouvent dans ma cuisine des avocats du Chili et des bananes de République Dominicaine. Et je m'en bats les reins, écoutez.

J'en ai plus que plein le fion de lire et de voir des modèles de perfection qui sont happy dans le nom de leur blog et leur vie, et le revendiquent, c'est lisse. J'ai envie de les pincer. Je pourrais les éviter du regard mais je dois être un peu masochiste, je suis un être humain (surtout curieuse). Honnêtement, ces gens me fatiguent et me peinent à la fois, je ne peux pas croire que des rituels pareils puissent être pérennes. En fait ça me dépasse, je n'ai pas l'impression qu'il soit si compliqué dans les faits d'être soi-même et d'arrêter de forcément se plier à une mode complètement barjot. C'est malheureux quand on se rappelle de cette étude qui explique que travailler avant 10h est une torture, on ne peut décemment pas se concentrer avant cette heure alors ne me faites pas croire que faire tous vos trucs, aussi personnels soient-ils, est efficace absolument chaque matin. Arrêtez cette vie de communiste, vous allez nous faire un burn out. A quoi ressemblent vos soirées en vous couchant à 21h alors que vous êtes rentré-e-s du boulot à 19h ? Non, vous, vous préférez vous lever à 5h du mat' juste pour boire de l'eau tiède sans manger une seule tartine, je suis hyper déçue. Vous n'avez même pas 30 ans, vous me faites réellement flipper.

Alors voilà, vous avez gagné. Vous me collez des angoisses terribles si vous possédez un blog blanc et/ou pastel avec une bannière comportant le mot "happy", des fleurs et une police cursive (vous êtes tellement à faire ça, c'est encore un problème), plusieurs articles avec tant de façons et d'astuces pour arriver à faire ceci ou cela (arrêtez de faire des listes et écrivez des putains de phrases avec sujet-verbe-complément et du vocabulaire, bordel, voire des gros mots, personne ne vous en voudra, MERDE), des articles remplis de mots en anglais pour être stylé-e (laissez cela aux gens-de-la-comm' par pitié), des conseils de chiotte pour harmoniser un feed Instagram, ET CÆTERA. Si vous voulez mon avis, vous n'écoutez pas assez de rock'n'roll.


(Oui, c'est bien Mila Kunis quand elle avait tout juste 18 ans)

24 commentaires:

  1. Personnellement, je pense que le meilleur rythme pour être efficace, c'est de ne pas forcer son rythme naturel : si on est du matin, on n'est bon à rien le soir, et si on est du soir, même chose le matin.
    Pour ma part, je suis super efficace le matin, j'ai la pêche, je suis concentrée, etc, mais après 18h, je suis grognon, maladroite, etc, et à 22h il faut que je soit au lit. Par contre, je vois deux de mes collègues pour qui c'est l'inverse : avant 11h elles ne sont clairement pas au top, par contre, elles font plein de trucs le soir (jardinage, sorties théâtre) donc je suis bien incapable.
    Forcer son rythme ne mène à rien de bon, il vaut mieux s'adapter afin de profiter des moments où on sait qu'on est efficace.
    Ce qui marche pour certains ne fonctionne pas pour d'autres, il n'y a pas de recettes magiques, et ce n'est pas parce que quelque chose est à la mode que c'est bien, et que ce qui ne suivent pas cette mode sont mauvais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La parole commence à se délier peu à peu sur le sujet du rythme de chacun, tout le monde est différent. Je suis productive le soir et la nuit. Le matin est une partie de la journée très nébuleuse pour moi.

      On voit la même chose avec les ados et jeunes adultes : leurs parents sont toujours navrés de ne jamais les voir sauter hors du lit avant midi. Il y a pourtant une explication scientifique concrète, à cet âge-là on a du mal à se coucher tôt et se lever en conséquence. C'est comme ça. La société n'est pas prête pour le métabolisme de chacun-e, c'est dramatique.

      Supprimer
  2. Oh oui la Liout des grands jours! Que j'AIME cet article! Surtout la partie sur les blogs de conseils. Ça me parait surtout délirant de prescrire ça aux autres sous prétexte que ça nous convient à nous et pire encore, que ça "marche". On n'accepte pas de bouffer des choux de Bruxelles si on sait que ça ne nous réussit pas; mais là, comme c'est enrobé dans le packaging "Bonheur clé en main", on est prêts à se faire violence?

    Je me faisais la même remarque hier à propos de Youtube aussi, surtout la partie "féminine", qui passe son temps à (se) conseiller et à parler de soi pour être : plus belle (pour être plus heureuse), plus sportive (pour être plus belle donc plus heureuse), etc. Ils font chier les gens. Déjà parce qu'ils ne parlent que d'eux (merci mais j'en ai rien à caguer de ton délire autour des chips de kale) et ensuite parce qu'ils se/te considèrent comme un chantier permanent, un truc inabouti, culpabilisant, en progrès vers une "meilleure version de soi-même" (putain, cette expression...) qui prétend ne pas se comparer aux autres (mais qui poste quand même l'évolution de ses abdos sur insta), et qui "sort de sa zone de confort" (à coup de voyages onéreux).

    Je trouve ça très oppressant cette course au bonheur à tout prix, au bien-être permanent. Ça nous donne un regard complètement vicié sur la vie en essayant de mettre "le malheur", les problèmes en marge, en situation d'anormalité. On pourrait aussi se dire que la souffrance fait partie de la vie, qu'il est normal d'être dans le pâté certains jours. Intégrer plutôt que d'exclure dans un activisme effréné, ridicule parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ma présence sur les réseaux sociaux, je m'énerve de moins en moins sur mon blog. Je devrais peut-être changer mes habitudes, ça fait du bien d'argumenter en plus de 140 caractères !

      Je ne vais pas cracher dans la soupe, rédiger un blog ou tenir une chaîne YouTube a un but premier : être lu/vu. Il n'est donc pas anormal de voir les gens donner leur avis. Toutefois ça pourrait aussi bien rester tel quel, juste un avis, et ne pas devenir un conseil à suivre absolument, une mode pour faire comme tout le monde. Enfin c'est aussi la nature humaine, tout comme finir par s'agacer...

      L'oppression est effectivement présente. Tant qu'on n'aura pas dépassé ce besoin fictif de se comparer aux autres, alors tout ceci existera.

      Supprimer
  3. Merci! Merci pour cet article! Tu as réussi à mettre des mots sur mes ressentis! Cette course à avoir soit-disant une vie parfaite m'épuise. En appliquant ces conseils à la lettre, on oublie de s'écouter et de faire ce dont on a vraiment besoin. Personnellement,je suis plus heureuse en voyant mes amis le soir qu'en restant toute seule le matin à l'aube.
    et +1 pour Instagram : arrêtez d'être toutes des clones! Donnez du relief à votre compte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, dans tout ce qu'on fait, il y a une norme imposée qu'on devrait soit-disant suivre, même sur la façon de modifier ses photos sur Instagram... C'est épuisant, comme tu dis !

      Supprimer
  4. Ah ah, le Miracle Morning...J'ai lu le bouquin il y a un bout de temps et j'avais détesté le ton de l'auteur. Vu qu'à l'époque, il n'était pas édité en français, j'avais lu la version original et je m'étais dit que j'avais peut-être pas bien compris (vu que bon, je suis pas bilingue). Après relecture en anglais, non, ce mec est un con. C'est dit clairement dans son bouquin : si tu te lèves tôt, c'est pour être moins médiocre (donc pour lui, plus riche, plus de succès, etc). C'est ultra malsain.
    Alors je comprends l’intérêt des routines matinales et je remarque malgré tout que je me sens mieux quand je me lève à 9h qu'à 12h mais de là à se lever à 5h du matin quand t'as le choix, non.Pour m'être levée à 3h du matin pour aller bosser et moi l'aube, je trouve ça glauque.
    D'ailleurs en ce moment, je lis un bouquin sur les habitudes et l'auteure tacle (un petit peu) les adeptes du Miracle Morning. Elle explique que tout le monde n'est pas du matin et qu'il faut faire selon ce qui nous est possible. Elle explique qu'il ne faut pas culpabiliser si on est on au taquet le soir, c'est pas grave. Avec un petit taquet aux gens qui ne dorment que quelques heures par nuit parce que "eux, ça leur convient". On a besoin de dormir.
    J'ai testé LE Miracle Morning deux jours et j'étais bien crevée à partir de midi. Et je suis me suis fait chier.
    Après, les gens font bien ce qu'ils veulent mais effectivement, se lever tôt n'est pas un remède miracle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis encore plus agacée par la lumière que tu apportes sur ce livre. Qu'est-ce que la médiocrité ? Je pense que ça ne devrait pas exister ! C'est franchement épuisant ce besoin de faire toujours plus, toujours mieux... Que qui/quoi ? C'est de la folie.

      Nous sommes tous différents, nous n'avons pas les mêmes besoins ! Pourquoi veut-on absolument se conformer ? Est-ce que ça rassure les gens ? L'angoisse !

      Supprimer
  5. C'est tellement ça putain !!!!!!
    En ce qui me concerne, comme toi:
    - Si je me réveille entre 9h et midi, midi inclus, je suis contente
    - Je n'ai que 33 ans, et pas 98. Donc je ne me couche pas avec les poules. En général c'est entre minuit et 1h-1h30
    - De l'eau chaude citronnée ? Mais c'est dégueulasse, c'est même pas humain cette merde.
    - Même chose pour le muesli, on dirait de la bouffe pour oiseaux, ça va je ne suis pas un pigeon, je mange des trucs d'humains.
    - Mon feed instagram c'est n'importe quoi, y a de toutes les couleurs, de toutes les luminosités, de tous les filtres. C'est n'importe quoi mais c'est moi.
    - Le sport le matin ? Y a pas marqué maso ici.
    - De toute manière si je n'ai pas mon cappuccino ou mon café, même pas la peine de me faire marcher droit et les yeux ouverts.
    - Elles s'accordent le droit de faire pipi avant de commencer leur cinéma miracle trucmuche ? Nan parce que mon pipi du matin, si je le fais pas, je finis aux urgences pour implosion de la vessie quoi.
    - Le développement personnel c'est d'un chiant... j'ai horreur qu'on me dise ce que je dois faire, surtout si ça vient d'un trou du cul que je ne connais pas et qui ne me connaît pas et qui croit tout savoir mieux que tout le monde. En plus le style écrit est à chier et nunuche. Putain je préfère un bon polar, une bonne BD, ou même de la chicklit. En fait, même un bouquin écrit par une chèvre attardée serait mieux écrit et plus intéressant. Bêêêê....
    - Le prochain bouquin d'Olivier Rolland, ça sera quoi comme connerie, "Chic chic chic, je suis au chômage", "Être Bac + 5 mais ne pas réussir à trouver un emploi, la clé du bonheur" (lui il est pour moi), ou bien "Tout le monde n'a pas la chance d'avoir été licencié" ? Ou peut-être "Le bonheur d'avoir fait un AVC avec séquelles". Ou encore "Génial, je suis victime de harcèlement !". Je peux trouver d'autres titres aussi cons que les siens, j'en ai d'autres en stock :D
    - Quand je passe à table, mon premier réflexe n'est pas de photographier mon assiette (qui en général ressemble plus à la Syrie après le bombardement de Trump). Non, moi j'ai tellement la dalle que mon premier réflexe, c'est con hein, mais c'est de manger :P

    Bref, merci pour cet article qui fait du bien !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de clé du bonheur si ce n'est la sienne propre et elle peut très bien n'avoir aucun lien avec celle de ses voisins.

      Merci à toi pour le fou rire, le muesli m'a toujours fait penser à de la bouffe pour oiseaux aussi !

      Supprimer
  6. Merci pour cet article... En effet je suis aussi fatiguée que toi de voir l'influence de certains blogueurs... Ah et le Hyggie tu n'en as pas parlé ? Et le nail art ? et le Véganisme ?
    Je pense que nos vies sont suffisament compliquées comme ça sans qu'on doive se rajouter 1 heure de moins à notre sommeil !
    Moi aussi je traîne en tenue pourrie à la maison, et j'ai même les cheveux gras et franchement ? Je m'en fou !
    Merci pour ton article, vraiment, tu as trouvé les mots juste pour dire que tu en avais vraiment ras le bol !
    Bisous Lyna !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois énormément d'article pointer sur le Hyggie et là encore je vais saturer. Chez moi c'est souvent le boxon et j'aime bien accumuler, même quand les choses ne vont pas ensemble. Je suis un cauchemar sur pattes !

      Le véganisme c'est encore autre chose. Je n'ai strictement aucun problème avec cela, bien au contraire. Je ne suis pas végétarienne ni vegan, mais j'ai beaucoup d'estime pour les gens qui le sont. Je pense que leur raisonnement est fondé. C'est un mode de vie qui sera peut-être adapté à l'humanité sur le long terme, qui sait ? En revanche, ce qui me déplaît, c'est quand cette idéologie devient abusive. Par exemple, je suis extrêmement gênée (et en colère) contre les vegans-antispécistes qui comparent le sort des animaux à celui des humains. Sans nier la souffrance animale que je sais bien réelle, je ne supporte pas qu'on dise d'une vache qu'elle est violée au même titre qu'une femme. Je crois qu'il faut faire appel à la décence. Mais c'est un autre sujet qui mérite de plus longs paragraphes ;)

      Supprimer
  7. Ceci va, selon moi, avec le Kilim, le miroir soleil, les attrape-rêves et la déco scandinave, les ananas et les flamands roses entre autres...

    Oui, je suis de celle qui se réveille tôt sans réveil, et même pas chiffonnée, mais j'ai besoin de me poser (pour de vrai) entre midi et 2 et oui je suis toute pourrie passé 22H. Et non, je n'ai pas adopté ce miracle morning, à l'idée de me coller des contraintes de bon matin beurk beurk beurk... Et oui j'ai épousé l'Homme, dont on ne peut rien tirer avant 10h et son café, et nous avons fabriqué un Trésor lève-tôt comme Bibi. Un jour que nous étions chez le Dr, en famille, nous évoquons ces différences de rythme : le Dr très pragmatique, nous dit que rien ne sert de lutter on a un rythme voilà tout. La vie nous force parfois à nous adapter mais naturellement nous revenons à notre propre rythme.

    La question étant, tout de même, mais quelle future tendance débile va apparaître ? Et moi je me demande quand même que vont devenir tout ces attrape-rêves ???
    Ama

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu, les ananas... mais pourquoi ?! Ce motif de déco est insupportable !

      Je suis bien d'accord avec toi concernant le rythme biologique. Nous sommes tous différents. Quand je travaillais, il fallait bien que je sois au boulot à 8h mais il me fallait au moins deux heures pour émerger et être d'une humeur moins exécrable. Le fait est qu'en étant désormais au chômage, même si j'ai un sommeil très capricieux, j'ai beaucoup de difficultés à me coucher tôt et à me réveiller en conséquence. Ce n'est pas moi !

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas du tout le Miracle Morning mais wow, ça a quand même l'air pas mal chiant. Sauf si genre, tu habites en montagne et que tu veux profiter un peu de ta matinée pour aller marcher ou juste profiter du paysage ; là, je dis pas. Je le ferais de temps en temps. Mais c'est sûr que si tu habites en ville et que tu te couches à 21h pour te lever une heure plus tôt, juste pour faire du ménage ou boire du thé absolument TOUS LES MATINS, tout de suite ça fait moins fantasmer. Et même... si t'as pas le temps ? J'ai une amie qui se lève tous les jours à 5h-5h30 parce qu'elle a quelques kilomètres de vélo à faire pour prendre le bus et aller au lycée (on est en fin de terminale, le bac, tout ça). WOW, MIRAKEUL MORNING ! Ou quoi, faut qu'elle se lève à 4h du mat' pour faire un vrai MiMo ?
    Après chacun son délire : je le répète, si j'habitais dans les alpes et que je me sentais de profiter de mon "avant-journée" alors pourquoi pas. Mais que ça devienne une mode juste histoire de... C'est quoi l'intérêt ? D'où tu réussis à profiter de ces moments-là si tu as déjà dans l'optique de les partager sur Insta, sur Youtube ou sur ton blog ? Ça devient une routine, et ça ne part même pas d'une véritable envie.

    Et putain, MERCI POUR CE DERNIER PARAGRAPHE. Les blogs épurés, avec de beaux graphiques itout... c'est vrai que ça fait bander mais voilà, c'est un peu partout pareil. Et du coup, ou t'es jaloux, ou tu te dis que tu fais pas comme il faut et que ça fera fuir tout le monde. Perso je me disais que le mien était peut-être pas assez dans la norme, trop "j'm'en ballek mais j'vous aime quand même". Déjà que je suis sur Tumblr alors que tout le monde dit "ui mais non, c'est Wordpress ou Blogger". Au final je me dis que c'est pas plus mal : j'aime bien, sur un blog, l'aspect un peu communautaire et les blogueurs qui ne se prennent pas trop la tête et disent ce qu'ils pensent (genre ton article, je trouve qu'il a la classe juste pour ça). Sur Youtube personne ne dit rien quand il y a des insultes ou des trucs qui sortent un peu de l'ordinaire ; alors pourquoi pas sur les blogs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'ai travaillé quelques années dans un lycée, j'ai connu des élèves qui se levaient vraiment très (trop) tôt le matin parce qu'ils avaient des transports en commun à prendre, ça fait des journées complètement démentes, d'autant plus quand il y a des activités extra-scolaires en plus. Je n'ai jamais compris comment ils pouvaient tenir en se réveillant avant 6h, se coltiner une journée de cours jusqu'à 18h et malgré tout rester à peu près performant. Parce que c'est de ça dont il s'agit : une course à la performance. On ne se préoccupe pas vraiment du bien-être de chacun-e. Mais c'est un problème large, sociétal.

      Personnellement je me suis mise sur Blogger parce que je suis une quiche en HTML, j'avais besoin de facilité, hahaha. Wordpress me dépasse. Mais vois-tu, même si les chaînes YouTube ont la côte et que les réseaux sociaux sont bien en place, les blogs ne sont pas tellement morts et il y en a beaucoup, beaucoup, beaucoup. Alors là encore on est dans la course à la performance : même template, même contenu, c'est très difficile de sortir son épingle du jeu (parce que c'est ce qu'on cherche tous, même moi, je ne vais pas faire la langue de bois). C'est paradoxal puisque tout le monde se ressemble, je ne suis pas sûre qu'on arrive à sortir du lot en ressemblant trait pour trait à ses voisins. Je pense que ça mériterait presque une étude sociologique !

      Supprimer
  9. Oh con (oui je suis du sud, ceci n'est pas une insulte mais une ponctuation ) sache que je te kiffe.le miracle morning pour moi c'est un jour sans réveil. Et en aucun cas et sous aucune condition une journée qui commence avant 8h (je me lève une semaine sur 2 à 6h45 pour le boulot autant te dire que ma vie n'est que souffrance la moitié du mois). Je les trouve d'un triste ces gens qui se lèvent tôt pour faire du sport. Je suis sûre qu'ils ne font même pas l'apéro le soir grace à tout le temps qu'ils ont gagné.
    Par contre j'ai une fleur en logo sur mon blog. Mais mon pseudo c'est poppy, ça veut dire coquelicot donc je considère ça comme une bonne excuse si si. Par contre pour l'écriture cursive.... bah merde c'est juste que ça me plaît. Mais comme je pionce le matin j'espère que ça rattrape :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je critique l'apparence des blogs mais en vrai ça m'en touche une sans bouger l'autre, chacun-e fait bien ce qu'il-elle veut sur son propre blog, haha. En plus j'adore le coquelicot, c'était ma fleur préférée quand j'étais enfant !

      En fait il y a tellement de choses peuplées d'injonctions, tu dois faire ci ou ça sinon tu seras considéré-e comme médiocre, c'est insupportable. Laissons les gens vivre.

      Supprimer
  10. Ahh moi aussi j'en ai ma claque d'entendre les gens vanter le "Miracle Morning". Je commence à 6h du mat et je fais 12h de boulot par jour alors NON, se lever hyper tôt ça n'est pas cool haha. Je déteste le matin et je maudis mon job chaque jour pour me tirer du lit si tôt. Faut vraiment être dingue pour se lever plus tôt que l'heure à laquelle on est censé se réveiller, non ? ^^ Même 5 minutes de rab, c'est précieux pour moi :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi présidente, je songe à faire voter une loi pour interdire le matin !

      Supprimer
  11. J'adore ton article !
    Il m'a fait rire et je suis d'accord, j'en ai marre de ses articles vantant " le miracle morning" comme LA solution au bonheur et la réussite! Si on ne le fait pas,on est nuls?! Je ne suis pas du matin, incapable de faire quelque chose si je n'ai rien avalé ( bonjour les malaises!), je fais du sport quand j'ai envie, le muesli c'est une arnaque...
    Chacun a son rythme de vie,on vit dans une société où tout doit aller vite,être productif tout le temps et il faudrait se lever à 5h du matin pour se remplir encore la journée!

    Je ne doute pas que ça doit marcher pour certains, ce n'est pas une méthode adaptable pour tous , pas sûr que ça dure toute la vie. Se coucher à 21h , c'est triste! Ils sont où les apéros?

    Ce système de rituel est un peu angoissant, marre de ses blogs/chaînes Youtube qui prône une vie " so healthy" et parfaite! Quel ennui!
    Mon design de blog est épuré, parce que je suis nulle en codage et design :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah merci, tu parles des vraies choses : l'apéro ! C'est le deuxième moment le plus important de la journée après le petit dej !

      Après concernant l'apparence des blogs, je caricature, on trouve beaucoup de choses similaires mais en vrai je m'en tape :')

      Supprimer
  12. C'était mon billet le billet de trop ? :-(
    Non parce que justement la même semaine j'en ai eu ras la claque aussi de ce miracle morning de merde. Sérieux ! Comme si se lever tôt aller rendre heureux, c'est comme si tu me demandais d'être de bonne humeur le lundi...
    Bref, je suis entièrement d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il ne s'agit pas du tout de toi, cependant j'ai lu ton article à sa sortie et il m'a interpellée, a commencé à m'ouvrir les yeux sur tous ces billets qui fleurissent. Et j'ai bien ri :)

      Supprimer