La sélection du mois #1 (mars 2018)

Je ne sais pas vous mais moi, je suis bien contente d'être en avril. Je souligne et mets en gras parce que je n'en peux plus de cet hiver de merde, je l'ai passé à être malade, j'ai enchaîné crève sur crève avec la grippe au milieu, je suis absolument épuisée, j'ai un travail qui m'éreinte et j'ai entamé un nouveau truc depuis janvier (peut-être que j'en parlerais, ce serait d'utilité publique) qui me donne chaque semaine un coup de pelle derrière la nuque. Même quand j'ai eu la mononucléose il y a douze ans, je n'étais pas aussi fatiguée, c'est vous dire. Alors oui, le printemps, les beaux jours, le mois d'avril, je suis contente qu'ils arrivent, j'ai besoin de soleil et de températures clémentes, et puis surtout d'espoir.

Du coup rien à voir, j'intronise une nouvelle série d'articles ici, tout le monde le fait alors moi aussi, voilà. Mes favoris ou bien une sélection de choses intéressantes que j'ai vues sur les Internets mondiaux pendant le mois. Voici donc ce que j'ai retenu du mois de mars.


   RETROUVEZ-MOI SUR FACEBOOK

Tout d'abord, parlons réseaux sociaux. Peut-être aviez-vous liké la page du blog mais surtout peut-être pas, j'avais un engagement quasi nul et bien que mes statistiques ne soient pas ma première préoccupation (j'y jette quand même un œil, on ne va pas se mentir), l'existence même de cette page  et son fonctionnement étaient frustrants. J'ai donc décidé de la supprimer dans l'idée d'abandonner totalement Facebook, mais si on veut des vues, ce n'est pas super stratégique. Alors à la place, j'ai créé un profil. Je n'ai plus cette "pression" autour du nombre de vues de mes publications et ça me va très bien. Et puis tout le monde peut être ami.e avec moi, c'est formidable, alors venez donc.


   MUSIQUE

• La fin de NME
On a appris en début de mois que le magazine hebdomadaire britannique NME (New Musical Express) allait cesser d'être imprimé à cause d'une cruelle baisse des ventes. Ça m'a fait drôle parce que je le lisais avec avidité quand Rosie, ma copine anglaise du lycée, le ramenait de ses séjours en mère patrie. Elle m'a appris tellement de choses en musique, et particulièrement en rock anglais, que ouais, ça m'a fichu un petit coup.

• Maud Geffray
Ce clip de Maud Geffray, Ice Teens, m'a glacée. Voici ce qu'on en dit sur Nova : "Quelque part dans un internat isolé une jeune fille intègre une formation particulière. Le clip met en scène un groupe de jeunes filles amenées à se dépasser physiquement et mentalement. On se rend compte au fur et à mesure que le but de cette formation n'est pas vraiment celui que l'on croit. En inversant les codes et en formant les jeunes filles à se faire exécuter et non l'inverse, l'histoire nous confronte à l'absurdité de l'éducation, des pensées uniques. C'est la civilisation qui s'effondre. Elles apprennent dès lors à mourir dignement sans être effrayées en se déshumanisant totalement. Si les thèmes de ce clip résonnent bien évidemment avec l'actualité, la mise en scène en rend le contexte et l'époque insaisissables. Les questionnements que porte le clip sont intemporels."



   CULTURE

• Women's Art
Si vous êtes sur Twitter, je vous invite à suivre ce compte qui met en avant des artistes féminines de tout bord. Si vous n'y êtes pas, pas de panique, il y a aussi un blog (en anglais).

• Le vampire : le mal-mort qui nous hante
Excellent article du Paratonnerre datant du 24 octobre 2017 mais que je n'ai lu que ce mois-ci qui donne la parole à Claude Lecouteux, spécialiste des études médiévales allemandes.

• Culture gothique
Vampires, Mary Shelley et Frankenstein, Arnold Böcklin et Marilyn Manson, le mouvement gothique a déjà deux siècles. BiTS nous en parle un peu plus sur Arte TV.

• La famille Addams
Comme beaucoup de gens, j'imagine, j'ai grandi avec Mercredi Addams comme modèle de vie et référence culturelle ultime (elle restait mon déguisement favori au carnaval de l'école). Sur Deuxième Page, Aya Iskandarani nous racontait il y a un an (presque) tout pile l'histoire de cette famille macabre.


   HISTOIRE

• Czesława Kwoka
Je pense que peu de gens sont passés à côté de ceci : les photos colorisées par la talentueuse Marina Amaral de Czesława Kwoka, prisonnière polonaise d'Auschwitz morte en 1943 à 14 ans (elle a reçu une dose d'acide dans le cœur). Le cliché a été pris après qu'elle a été battue, la colorisation nous rend d'un coup l'histoire de cette gosse bien plus proche de nous.


• Old Pics et hoax
Il y a ce compte Twitter (entre autres) assez insupportable qui véhicule des photos dites historiques mais qui raconte surtout très souvent n'importe quoi.

Un hoax récurrent concerne cette photo à droite, deux femmes habillées en hommes à l'époque victorienne sont supposées faire partie d'un gang féminin, The Clockwork Oranges, qui aurait inspiré Anthony Burgess dans l'écriture de L'Orange Mécanique. C'est une histoire plutôt cool mais qui est donc totalement fausse, bien qu'il a existé un gang exclusivement féminins au XIXe siècle qui s'appelait Forty Elephant, elles étaient spécialisées dans le vol à l'étalage entre les années 1870 et 1950. De plus, il n'y a jamais eu de gang Clockwork Oranges et aucune inspiration venant de là pour Burgess. Source (en anglais).


   SANTÉ

• Dépression
Quand je vous parlais plus haut d'utilité publique, j'ai trouvé formidable cette vidéo de Julien Ménielle sur sa chaîne Dans ton corps. C'est Jean, de la chaîne Accropolis, qui nous explique ce qu'est la dépression et comment il vit avec.



• I.V.G.
S'il y a bien un truc qui me révolte dans ce monde de merde, c'est qu'on dise aux femmes ce qu'elles doivent faire de leur corps et qu'on leur interdise moult choses. A savoir, par exemple et au hasard, la question de l'avortement. On a la chance de pouvoir interrompre une grossesse en France, bien que ça ne soit pas aussi facile que ça le devrait, et quand je vois une recrudescence de bigoterie en Europe, ça me rend folle. A voir jusqu'au 4 mai 2018, cet excellent documentaire d'Arte sur les militants anti-IVG à qui j'ai envie de déblatérer beaucoup de mots vulgaires : Avortement, les croisés contre-attaquent.

• Sommes-nous hantés par la mémoire de nos ancêtres ?
Ça c'est si vous êtes un peu branché.e.s France Cul', ce sujet abordé est très intéressant. Si vous avez un rapport particulier avec l'histoire de vos aïeux (comme moi), je vous invite à écouter.


   LE MOT DE LA FIN

Plus que des mots, des images, et pas n'importe lesquelles. Miley Cyrus a diffusé ses excellents portraits de Vijat Mohindra sur le thème de Pâques pour Vogue. J'adore.