La sélection du mois #4 (Juin 2018)

C'est avec le haut des cuisses fusionnant avec l'assise en cuir de ma chaise de bureau que je m'apprête à vous livrer ma sélection de choses intéressantes constatées, vues, lues et écoutées en ce mois de juin. Je vous écris à minuit passé, je ne me souviens pas être restée éveillée après 23h ces huit derniers mois. C'est une petite victoire personnelle que j'aurai l'occasion d'évoquer plus tard : je viens de terminer mon CDD. Me voici désormais à la cool ! Pour combien de temps, je ne sais pas, alors profitons-en.


   RÉFLÉXIONS

Eulalie Gartner ose créer
Vous connaissez mon aversion pour le développement personnel à cause d'idioties répétées à l'envi par bon nombre de blogueur.se.s saisi.e.s par un soudain miracle morning, mais il arrive tout de même que des choses pertinentes relèvent le niveau et ça fait du bien. Je suis tombée par hasard sur le blog d'Eulalie Gartner avec cet article : Oser prendre le risque de... Où il est question de création.

Une fois n'est pas coutume, je partage un billet de kReEsTaL au sujet de la monétisation des blogs et de tout le marketing autour. Quel est votre avis sur la question ?

Noir c'est noir
J'aime beaucoup le blog d'Armalite depuis déjà quelques années notamment grâce à la subtilité de son écriture. Il est question ici de son rapport à l'existence et de suicide (TW du coup).


   CULTURE

"Ravissement" : quand enlever des femmes avec violence était tout un art
20 minutes a publié cet article cette semaine au sujet du livre de Jérôme Delaplanche, directeur du département d'histoire de l'art de l'Académie de France à Rome. Crêpe Georgette en avait déjà fait une très bonne analyse en mars dernier.

Le rapt de Proserpine (détail), Le Bernin (1621), Galerie Borghèse (via Fine Stagione)

Ziggy Stardust d'origine japonaise
Le kabuki est une forme de théâtre traditionnel japonais dont David Bowie s'est inspiré pour créer le personnage de Ziggy Stardust. On en apprend tous les jours, c'est formidable.


Un petit tour au Hellfest
Cette année je suis allée au Hellfest (les vendredi soir et samedi jusqu'à 19h) avec Cholay, ma partner in crime. Non sans joie car je n'y avais pas mis les pieds depuis 2011. Ça a beaucoup changé, je ne savais plus où donner de la tête. Le site est gigantesque et tellement propre, la déco est grandiloquente, les propositions si nombreuses pour manger m'ont donné le tournis et... pfff, il faut le voir pour le croire. Et pourtant je n'aime pas du tout les ambiances de festivals, ça ne me plaît pas. Sauf que le Hellfest, ce n'est vraiment pas pareil. J'ai aimé chaque moment, même quand Hollywood Vampires (supergroupe composé d'Alice Cooper, Joe Perry et Johnny Depp) a repris Heroes de David Bowie : nous avons subitement libéré les majeurs de nos deux mains à l'endroit de Johnny Depp qui interprétait la chanson. Je vous avoue que ça m'a crispée. Quelques petites photos (passées sous l'application Huji, très à la mode) :

Traversée de la rivière à Clisson, en route pour l'enfer \m/

Devant Pleymo sur la main stage II.




   PODCAST

• En plus de cette excellente émission féministe, je participe également à une émission mensuelle avec mes acolytes Mélanie, Cholay et Flo qui s'appelle L'Aubergine. Comme son nom l'indique subtilement, il est question de sexe et sexualités. Ma chronique à moi concerne le féminisme, évidemment, parce que ces deux choses-là sont loin, très loin, fort loin, d'être incompatibles, voyez-vous. Toutes les infos et les podcasts ici !


   LE MOT DE LA FIN

On va terminer cette sélection en musique, presque comme d'habitude. Je devrais sans doute renommer ce dernier paragraphe. Bref, grâce à Nova on découvre plein de belles personnes qui font de bien jolies choses. C'est notamment le cas de Pongo, artiste angolaise arrivée au Portugal quand elle était enfant. Au passage je découvre également le kuduro :

2 commentaires:

  1. Merci infiniment d’avoir (à nouveau !) inclus un de mes billets dans ta sélection. Je vais m’empresser d’aller écouter Pongo ! Je fais toujours de chouettes découvertes musicales grâce à toi.

    RépondreSupprimer