Sarah Klang.

Je ne sais pas trop ce qui s'est passé cet été, j'ai découvert plein d'artistes super chouettes grâce à Instagram. J'ai une aversion toute particulière pour les publicités nulles qui s'intercalent toutes les trois publications, j'ai beau cliquer sur "annonce non pertinente", apparaissent encore et toujours des publicités nulles, c'est un fléau. Sauf quand il s'agit d'un post sponsorisé d'un.e artiste que je ne connais pas et dont la bande-son m'invite à y prêter plus d'une oreille.

Sarah Klang, photo d'Anna Svanberg (source)
C'est notamment le cas de Sarah Klang. Elle a 26 ans, vient de Göteborg, en Suède, et se définit elle-même comme étant the saddest girl in Sweden (= la fille la plus triste de Suède). Sa musique est une forme de pop folk légèrement influencée par de la country. Elle peut potentiellement faire pleurer mais c'est tellement doux et joli que, si ça permet d'évacuer, c'est plutôt cool. Je peux difficilement m'empêcher de la comparer à First Aid Kit puisqu'elles sont toutes un peu dans le même mouvement.

Je ne lis ni ne comprends pas le suédois, aussi il m'est difficile de trouver des informations sur Sarah Klang, néanmoins je peux vous dire qu'elle a sorti en début d'année un premier album qui s'appelle Love In The Milky Way, j'ai d'ailleurs très envie de l'acheter, ainsi qu'une petite tripotée de singles : Sleep, qui l'a fait connaître en 2016, Strangers, Let Me On Fire, Lover (2017) et Mind (2018). Mon petit cœur a complètement fini de fondre quand je l'ai vue reprendre Make Your Own Kind Of Music de Mama Cass dans l'émission (toujours suédoise) På Spåret.

Si vous voulez la voir en concert, à moins que vous ne soyez en Suède ces prochaines semaines, ça risque d'être compliqué, sauf si vous faites un crochet par Berlin le 4 décembre ou Copenhague le 6 décembre. J'aimerais vraiment beaucoup la voir débarquer à La Roche-sur-Yon un jour, ça me ferait bien plaisir (on a le droit de rêver).

Soundcloud
Facebook
Instagram


6 commentaires:

  1. Même si je préfère beaucoup plus First Aid Kit, je dois avouer que ça reste dans la même veine un peu. D'ailleurs je vois que début septembre pour un concert, First Aid Kit a invité en guest Sarah Klang !
    En tout cas très agréable comme fond sonore pour bosser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça te plaise !
      Personnellement, je me suis un peu lassée de First Aid Kit et j'ai eu un véritable coup de coeur pour Sarah Klang. Les voir toutes ensemble à un même concert serait super cool, ça me plairait bien !

      Supprimer
    2. Je vais écouter le reste de l'album, y a surement des pistes qui me donneront un vrai coup de cœur !

      Et du coup pour continuer sur le concert dont je parlais, l'article évoque aussi la présence de Seinabo Sey (https://open.spotify.com/album/6bJ53V5vkhAXuCHxEqBerK) et Silvana Imam (https://www.youtube.com/watch?v=drJ_Hc-v6Xs), complétement différent, mais toujours intéressant de voir et découvrir complètement une scène musicale féminine étrangère !

      Supprimer
    3. Je ne connais pas du tout, j'écouterai ! Merci beaucoup pour les références !

      Supprimer
  2. Quand t'as dit que ça ressemblait à First Aid Kit j'ai eu peur. Pas parce que j'aime pas First Aid Kit, mais parce que je trouve en ce moment que toutes les chanteuses de folk ont la même voix et chantent de la même façon et que tout ressemble à First Aid Kit et inversement. Et que du coup j'en ai grave marre. Mais ouf, Sarah Klang n'a pas la même voix ! Du coup c'est sympa. #Ducoup

    Moi c'est Bishop Briggs que j'ai découverte et bien aimée https://www.youtube.com/watch?v=SNiI84v1u20

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas, j'écouterai !

      Je déteste toutes ces chanteuses qui chantent pareil, surtout celle avec une voix de fond de gorge et qui se disent que c'est une bonne idée, ça me saoule. Sarah Klang est beaucoup trop cool.

      Supprimer